Pâtissier

J’ai deux fils. Deux jeunes hommes bien dans notre époque. Modernes et décontracts. Ils aiment la musique, les copains, la mer, bref, rien à dire de plus. L’aîné, il y a quelque temps, était à la maison. Il ne savait pas trop quoi faire. Il avait terminé son livre, le temps n’était pas très beau, il n’était pas trop inspiré. Et puis, sur une idée étonnante, le voilà qu’il se décide à faire de la pâtisserie.

Jamais il n’avait touché un saladier ou un robot de sa vie. Il regarde sur Internet quelques recettes et le voilà montant des blancs en neige, faisant fondre le chocolat, mélangeant ses mixtures, pour un résultat incroyable. Un vrai chef d’œuvre de pâtisserie. La semaine suivante, tarte au citron meringué, avouez que pour un débutant, il s’attaquait à un gros morceau. J’étais dubitative, mais devant sa bonne volonté, comment résister ? Et là, le résultat fut sidérant. Ce n’était pas une tarte au citron, non, c’était une somptueuse, magnifique, extraordinaire tarte au citron meringué.

Et je sais de quoi je parle, c’est mon dessert préféré. Mon fils, en quelques heures était devenu un maître pâtissier. Une sorte de réincarnation d’un génie de la pâtisserie. Comment expliquer autrement qu’un jeune homme qui n’a jamais fait ça de sa vie se transforme soudain en un virtuose de cet art culinaire parfois si compliqué ? Son amour des autres et sa générosité lui font probablement un atout supplémentaire. En tous les cas, c’est une vraie merveille, un miracle vivant.

Mélanie – Strasbourg

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.